lundi 12 février 2018

C'est lundi que lisez-vous ? [s5 & s6]

Du 29 janvier au 11 février 2018


Les livres terminés cette semaine : 
    
Peu de lecture pour moi ces derniers jours je l'avoue, pas que l'envie m'en manque, mais je me suis lancée dans un grand rangement-tri-ménage de la maison et cela me prend tout mon temps et mon énergie. Après plusieurs mois d'immobilité, puis l'arrivée de bébé, il régnait en ces lieux un certain laisser-aller qui commençait à sérieusement entamer mon moral. Et il est hors de question de me laisser sombrer, même un tout petit peu, car qui dit petite déprime, dit moins d'envie de faire de choses, donc moins de lecture, moins de passage par ici, moins d'espace libre dans ma tête pour réfléchir et écrire de beaux avis... ce qui au final plombe encore plus le moral... bref, vous l'aurez compris c'est un cercle vicieux dans lequel je ne souhaitais pas tomber. J'ai donc fait passer ma maison en priorité, car dans la vie il faut prioriser pour mieux avancer.
 


J'ai donc passé ces deux dernières semaines en compagnie d'Olivier Bourdeaut et de son second roman : Pactum Salis ; et c'était la lecture parfaite ! J'aime toujours autant la plume d'Olivier Bourdeaut et je lui trouve un réel talent pour créer des personnages haut en couleurs. J'ai pu profiter longtemps de ce roman que sinon, j'aurais dévorer, à tort, d'une seule traite.





Ce que je suis en train de lire : 
Ce livre me fait envie depuis que j'ai vu passer le dossier presse. ET c'est avec joie que je l'ai commencé. J'en suis actuellement à la moitié et je n'ai qu'une hâte : pouvoir me poser deux heures pour continuer ma lecture ! Un petit bonheur à lire !


La nuit introuvable, Gabrielle Tuloup
4ème de couverture : 
     Nathan Weiss vient d’avoir quarante ans lorsqu’il reçoit un appel d’une inconnue : sa mère Marthe souhaite le revoir en urgence. Cette mère, voilà quatre ans, depuis le décès de son père, qu’il s’efforce de l’oublier. Ce n’est pas un hasard s’il s’est expatrié jusqu’en Slovénie.

    Il va pourtant obéir et revenir à Paris. Sa mère a changé : elle est atteinte d’Alzheimer et ne le reconnaît presque plus. Nathan apprend alors que Marthe a confié huit lettres à sa voisine, avec pour instruction de les lui remettre selon un calendrier précis. Il se sent manipulé par ce jeu qui va toutefois l’intriguer dès l’ouverture de la première lettre.

    Ces textes d’une mère à son fils, d’une poignante sincérité, vont éclairer Nathan sur la jeunesse de Marthe, sur le couple qu’elle formait avec son mari Jacques, la difficulté qu’elle avait à aimer ce fils envers qui elle était si froide. Tandis qu’il découvre ce testament familial, Nathan se débat avec ses amours impossibles, sa solitude, ses fuites. Et si la résolution de ses propres empêchements de vivre se trouvait dans les lettres que Marthe a semées pour tenter de réparer le passé ?

    Dans ce premier roman, d’une écriture sensible et poétique, Gabrielle Tuloup décrit l’émouvant chassé-croisé de deux êtres qui tentent de se retrouver avant que la nuit recouvre leur mémoire.

Ma prochaine lecture
Nous verrons cela en temps voulu ;)
Et vous que lisez-vous ?  Belle semaine livresque!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire